Avertir le modérateur

15/11/2012

«Je sais que je peux aller plus vite»

Salut,

Savéol et moi sommes à 150 milles au nord-ouest de Madère. Nous naviguons au près dans une mer très agitée en traversant une dépression. Les vagues sont atroces et le vent souffle à 30-40 nœuds (55 à 75 km/h). Pas le moment idéal pour parler ou écrire sur un clavier car j'ai du mal à taper sur les bonnes touches.

Avec Saveol, on apprend encore à se connaître

Ce départ de Vendée Globe a été physiquement éprouvant. Les conditions sont difficiles et très instables ce qui nous oblige à être en permanence sur les voiles et les réglages. Et comme Savéol n'est avec moi que depuis Mars, on apprend encore à se connaître. Elle est plus puissante et exigeante physiquement que mon précédent bateau. J'ai donc fait extrêmement attention à ne pas pousser trop fort le bateau, ni faire de bêtise ou de casse (et encore moins me blesser). C'est frustrant car je sais qu'on peut aller plus vite - ce que j'adorerais - mais je garde à l'esprit que la route est longue et que je dois être patiente.

Les nuits étoilées loin de la pollution terrestre

La vie à bord est fun et j'apprécie d'être de retour ici, malgré les conditions. Je m'adapte doucement au quotidien de marin et redécouvre des joies simples comme les nuits étoilées loin de la pollution terrestre, le délice d'une tasse de thé chaud au sec après un séjour humide sur le pont ou encore la beauté d'un lever de soleil admiré au travers de mes yeux fatigués et pleins de sel.

Douche d'eau salée ce week-end

A partir de demain, les conditions seront plus clémentes et la température plus douce et je fêterai ce premier week-end en mer avec une douche d'eau salée et un changement intégral de vêtements! C'est fou comme les choses qui nous paraissent indispensables à terre sont du domaine du luxe dans une course océanique!

Sam.

Commentaires

Bonne chance
Si vous savez comme je me réjouis de vous savoir parmis les concurrents masculins! Je m appui sur votre courage pour faire avancer ma vie professionnelle

Écrit par : Cristina Monteiro | 15/11/2012

A propos de ton démâtage:
Bon Courage SAM. J'ai découvert le Vendée Globe il y a 4 ans en te suivant. Ce Vendée Globe, c'était comme des retrouvailles.
Cette course montre une fois de + sa difficulté et que la technologie manque encore d'humilité face à la nature. Bon l'essentiel: ce n'est que matériel. Ca va pour toi. Et tu te trouves à proximité d'une côte (Madère).
J'espère qu'il ne faudra pas attendre 4 ans pour te retrouver dans une grande course. Pourquoi pas le Rhum ? Bon, c'est un peu tôt mais il faut vite se remotiver sur de nouveaux projets pour ne pas tomber dans le marasme et la démotivation.
Allez SAM. Nous sommes des milliers derrière toi :-)
Une pensée pour ton équipe et pour Savéol. Cela doit être également dur pour eux car, au regard des équipes au sol, le Vendée globe n'est pas complétement en course en solitaire. Patrick

Écrit par : Patrick | 16/11/2012

...les petits anges à qui j'ai demandé de veiller sur vous, m'ont assuré, que tout se passer bien, et qu'ils faisaient leur boulot avec beaucoup de plaisir...
Je suis content, il fait une température plus agréable pour vous... Et le bateau glisse bien...

Quel bonheur....

Merde je viens d'apprendre votre abandon par "le monde"

Restez forte
..on vous aime...

Écrit par : Chauvin | 16/11/2012

Bonjour Samantha

Je viens de lire le dernier commentaire qui m'apprends que vous auriez "abandonné", je ne sais ce qu'il en est, si cette décision est avérée ou si vous continuerez malgré un problème technique hors course mais pas hors vendée-globe comme l'avait fait Isabelle Autissier.
Si vous abandonnez, je ne peux imaginer que ce ne soit pas la mort dans l'âme.

Mais après tout des courses il y en aura d'autre, et votre petit Ruben sera super content de revoir sa maman, les yeux qui brillent et une espèce de rire permanent que l'on ne peut stopper, ça vaut tout l'or du monde.

Vous avez été super, n'en doutez pas, quand quelqu'un mobilise autour de lui tant de personne qui l'aime sans le connaître c'est très souvent parce celle-ci est exceptionnelle, et c'est sans aucun doute votre cas.

Amicalement

Écrit par : parigot | 16/11/2012

C est dur mais d autres aventures t attendent Sam!
Au plaisir de te retrouver !
Merci de nous faire rêver :)

Écrit par : Wowo | 16/11/2012

bon courage Sam....tiens bon la barre

Écrit par : hugon regine | 17/11/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu